PORTABLE
TAB PORTRAIT
TAB PAYSAGE

MESURES DE LIMITATION DES USAGES DE L'EAU EN VENDÉE

sécheresse

Les premières mesures de limitation des usages de l’eau en Vendée ont démarré le 5 mai 2022. Les températures élevées et l’absence totale de pluie amènent à renforcer ces mesures à compter du 20 mai 2022. Elles s’appliquent aux prélèvements en nappes souterraines et en cours d’eau (y compris fossés et plans d’eau connectés aux cours d’eau), afin de préserver la ressource en eau et les milieux.

S’agissant des prélèvements en nappes souterraines et en cours d’eau :

Les mesures s’appliquent à tous les usages, que ce soit pour les exploitants agricoles, les entreprises, les collectivités ou les particuliers.

Par arrêté préfectoral du 19 mai 2022, le préfet de la Vendée a donc décidé de placer à partir du 20 mai 2022 :

  • en vigilance : les secteurs Vendée superficiel, Lay superficiel, Lay nappes Est, Vendée nappes Centre et Vendée nappes Est.
  • en alerte : les secteurs Autize, Vendée superficiel, Lay superficiel non réalimenté superficiel Logne Boulogne, Vie Jaunay, côtiers vendéens, Lay nappes Ouest, Vendée nappes Ouest et Autize nappes. Les principales mesures sont : interdiction d’arroser en journée les jardins, les potagers, les terrains de sport, les golfs, d’irriguer les cultures. Interdiction totale d’arroser les espaces verts pour les collectivités.
  • en alerte renforcée : aucun secteur.
  • en crise : le secteur Marais Breton (y compris secteur réalimenté). Les principales mesures sont : interdiction totale d’arroser à l’exception les potagers entre 20h et 8h.

Par ailleurs, le remplissage des plans d’eau de chasse est interdit dans le marais breton et dans le marais poitevin.

Le respect de ces mesures de restriction fait l’objet de contrôles par les services de l’État.

S’agissant de l’eau potable :

Par arrêté préfectoral du 15 juin 2022, le préfet de la Vendée a décidé de placer à partir du 17 juin 2022 l’ensemble du département de la Vendée en alerte eau potable.


Les principales mesures sont: interdiction d’arroser en journée les jardins, les potagers, les terrains de sport, les golfs, d’irriguer les cultures. Interdiction totale d’arroser les espaces verts, de remplir les piscines, d’alimenter les fontaines, de laver les véhicules chez les particuliers et de nettoyer les façades par les particuliers.